Histoire et Généalogie de la famille Gaudart

 

Auteur : Agnès de PLACE

Avec la collaboration de Joseph GAUDART, Michel GAUDART de SOULAGES et Pierre Guérin.

Pour la première fois, un livre est entièrement consacré à l'histoire et à la généalogie des GAUDART.

Originaire de Bourgogne, où elle a possédé un fief au XV° siècle qui porte son nom, cette famille de noblesse d'ancienne extraction se serait divisée, avec des fortunes diverses, en plusieurs branches : GAUDART d'ALLAINES, GAUDART de LA VERDINE, GAUDART du PETIT-MARAIS, GAUDART (des Indes) dont GAUDART de SOULAGES, etc.

L'auteur donne successivement, la généalogie de ces diverses familles, dont l'origine commune, faute de preuves, ne lui paraît cependant pas évidente.

Agnès de PLACE étudie plus particulièrement la saga des GAUDART des Indes dont l'histoire commence milieu XVII° siècle avec Pierre, qui d'après la légende, rejeton d'un rameau noble mais ruiné, devint maître drapier pour survivre.

Quoiqu'il en soit, on retrouve son fils, Claude, Bourgeois de Paris. Ce titre envié lui confère les privilèges d'une noblesse personnelle : exemption de la taille, droit aux armoiries timbrées, port de l'épée, etc. Il est le père de Louis-François (1700-1738), aussi bourgeois de Paris, maître maçon entrepreneur de bâtiments, d'où trois fils :

Louis-Edme (1735-1781), sculpteur, auteur d'une postérité parisienne, François-Alexandre (1738), maître fondeur. L'aîné François-Pierre (1732-1809), destiné par sa famille à la carrière ecclésiastique, suite à une affaire d'Honneur, s'engage dans les troupes de la Compagnie des Indes et débarque à Pondichéry en 1753. Dans un combat devant Hyderabad, le 14 août 1756, il perd la jambe gauche et décide de rester aux Indes puisqu'il a déjà "un pied dans la tombe" !

Abbé (ordres mineurs), cadet, officier, agent de la Compagnie des Indes, homme de justice, négociant armateur, lieutenant de police et civil de Goudelour (Inde), médecin, franc-maçon de la Loge catholique de Pondichéry, etc., la biographie de François-Pierre, digne du meilleur roman d'aventures, est ici minutieusement étudiée.

Son fils, Pierre-Eustache (1807-1872), conseil agrée, est l'ancêtre de tous les GAUDART des Indes. Parmi ses descendants : François (1844-1923), avoué, maire de Karikal, conseiller privé du Gouvernement de l'Inde française, et Joseph-James (1878-1951), de l'usine métallurgique GAUDART-STE-ELISABETH (1903) qui emploiera jusqu'à 4000 ouvriers à Pondichéry.

Dans la descendance d'Emile : André (1904-1970), magistrat, Joseph (1908), colonel d'artillerie, Jacques (1933), général de division d'aviation, attaché militaire à Washington, Daniel (1937), colonel d'aviation, et.

Dans les fils de Joseph-James : Marcel (1913-1959), jésuite, Pierre (1919-1992), Administrateur de sociétés et Maurice (1915-1970), défenseur du maintien de la France aux Indes, industriel, conseiller de l'Union française, dont une partie des archives inédites et explosives concernant les dernières années de l'Inde française sont ici publiées.

Le frère de François : Edmond (1859-1942), gouverneur honoraire des colonies, historien, est le père de Louis (1885-1913), premier aviateur de la ligne aéronautique de France, et de Franck (1902-1947), administrateur, résident de France pour l'Annam nord, assassiné par le Vietminh, etc;

Faute de place et bien que dignes d'intérêt, tous les GAUDART des Indes ne peuvent être cités dans cette présentation. La postérité féminine, jusqu'à nos jours, n'est pas oubliée et est étudiée d"'une manière aussi complète.

Commander le livre ?

Nous écrire ?

Retour à l'accueil